QUALITE PREMIUM Cheveux 100% naturels
EXPEDITION 24H/48H Sur les produits en stock
SATISFAIT OU REMBOURSÉ 15 jours pour changer d'avis

Extension cheveux pour alopécie, est-ce une bonne idée ?

Toutes les femmes rêvent d’avoir une belle chevelure, longue et volumineuse. Cependant, ce ne sont pas toutes les femmes qui peuvent avoir ce type de chevelure. C’est le cas de celles qui sont atteintes d’alopécie. Pour elle, la perte de cheveux équivaut à la perte de la féminité. Mais est-il possible d’utiliser des extensions en cas d’alopécie ? Si oui, quelles précautions prendre et à quel stade de la maladie le port d’extension est-il conseillé ? Ci-après plus d’explication !

C’est quoi l’alopécie ?

Alopécie est un terme qui désigne la perte et la chute progressive des cheveux et des poils du corps. A cet effet, cette chute de cheveux ne se fait pas d’un coup. D’ailleurs, elle peut être soit passagère, soit permanente. Dans le dernier cas, les cheveux et les poils ne repoussent plus.

Les causes de l’alopécie peuvent être très variées. Elle peut être d’origine génétique comme elle peut être causée par le stress, l’environnement, les produits capillaires utilisés ou encore par des problèmes de santé.

Vous l’aurez compris, l’alopécie peut toucher aussi bien les hommes que les femmes. Mais lorsqu’une femme perd peu à peu ses cheveux, elle cherche par tous les moyens à pallier cette perte. C’est pourquoi, beaucoup se tournent vers les extensions capillaires.

Peut-on porter des extensions de cheveux en cas d’alopécie ?

Extension cheveux pour alopécie

Pour les personnes atteintes d’alopécie, la maladie entraîne de la frustration, et parfois même de la dépression. Elles doivent trouver des solutions pour faire faire à la perte de cheveux. Et les extensions capillaires se présentent comme la solution idéale pour camoufler les dégâts causés par l’alopécie.

En effet, malgré les problèmes capillaires, les extensions de cheveux permettent d’avoir de beaux cheveux brillants et très denses rapidement. Toutefois, même s’il existe de nombreux types d’extension, il faut savoir choisir selon la fragilité de son cuir chevelu. Votre choix doit également prendre en compte la couleur de vos cheveux ainsi que la longueur souhaitée.

Néanmoins, il est important de rappeler que le port d’extensions est seulement conseillé en cas d’alopécie androgénétique de phase 1 ou 2. En effet, au-delà de ces deux phases, la faible densité de la chevelure ne permet pas de poser des extensions. De plus, cela peut entraîner des complications.

Extensions capillaires et alopécie, les précautions à prendre

Vous l’aurez compris, un cuir chevelu trop affaibli ne convient pas au port d’extensions capillaires. Mais à part cela, vous devez également prendre certaines précautions par rapport à votre alopécie.

  • Privilégier la méthode qui n’abîme pas vos cheveux – les méthodes les plus inoffensives sont la pose à froid en micro rings et la pose avec bandes adhésives à froid.

  • Opter pour moins de mèches – pour ne pas fragiliser votre cuir chevelu, il est conseillé de ne pas poser trop de mèches.

  • Considérer l’état du dessus de votre tête – si vous perdez beaucoup de cheveux sur le dessus de votre tête, assurez-vous d’adapter le nombre de mèches à poser sur les côtés. En effet, cela vous permettra d’éviter trop de contraste.

Enfin, vous devez également faire remonter vos extensions tous les mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *